FANDOM


Modèle:Nihongo

Naissance Préfecture de Hiroshima
Activité principale Compositeur
Modèle:Nihongo est un japonais connu comme compositeur de musiques de jeux vidéo dont celles de Resident Evil et Onimusha[1]Modèle:,[2]. Confondu par les révélations de son nègre, Takashi Niigaki, en direct à la télévision[3], le « Beethoven japonais » révèle en février 2014 que la plus grande partie de son œuvre des dix-huit dernières années a été composée par un autre[4]Modèle:,[5]. Il n'était pas sourd non plus.

BiographieModifier

Mamoru Samuragochi est né dans la préfecture de Hiroshima de parents tous deux hibakusha[6]. Il commence à jouer du piano à quatre ans[6]. Il commence à souffrir de migraines au lycée et serait complètement sourd depuis l'âge de trente-cinq ans[7]. Après avoir fini le lycée, Samuragochi ne rentre pas à l'université ou dans un conservatoire de musique car il n'apprécie pas les méthodes modernes de composition. Il prétendra par la suite avoir appris en autodidacte la composition[6].

SupercherieModifier

Le 5 février 2014 il révèle que depuis 1996 sa musique a été composée par une autre personne, le musicien et compositeur Modèle:Nihongo, professeur à l'École de musique Tōhō Gakuen[8]Modèle:,[9].

ŒuvresModifier

Samuragochi a été crédité jusqu'en 2014 des compositions suivantes :

  • Symphonie n°1 "Hiroshima" (2003)[7]
  • Sonate pour violon[1]

Terminée en 2003 Hiroshima est jouée pour la première fois lors d'un concert lors du G8 à Hiroshima en 2008[7].

Musiques de filmModifier

Musique de jeux vidéoModifier

Notes et référencesModifier

  1. 1,0 et 1,1 Modèle:Article
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Erreur de script
  3. "Beethoven japonais" était un imposteur
  4. Erreur de script
  5. Modèle:Article
  6. 6,0, 6,1, 6,2 et 6,3 Erreur de script
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 Modèle:Article
  8. Erreur de script
  9. Erreur de script
  10. Erreur de script
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .